A l’occasion de la sixième édition du #challengeAZ, animée par la communauté des généalogistes, archivistes et autres passionnés d’histoire, j’ai décidé en ce Centenaire de l’Armistice du 11 novembre 1918 de partager quelques-unes des 600 biographies des Morts de la Grande guerre des communes de Romorantin et Lanthenay. Elles sont tirées du bulletin spécial de la Société d’art, d’histoire et d’archéologie de la Sologne dont je suis l’auteur (n°201, 4ème trimestre 2015, toujours en vente à Romorantin-Lanthenay). Ce projet avait reçu le label de la Mission du Centenaire de la première guerre mondiale.

Un acte de décès jamais transcrit dans l’état-civil

Georges René NAUDOT est né le 24 septembre 1899 à Charenton-le-Pont (Val-de-Marne), 11 rue de l’Hérault. Il est le fils de Georges Eugène NAUDOT (31 ans, relieur) et de Victorine Augustine RICHARD (30 ans, sans profession). Il est un ancien élève de l’assistance publique du département de la Seine. Au moment de son recensement au titre des obligations militaires (classe 1919, bureau de Blois, matricule 1652), il résidait à Lanthenay et exerçait la profession de domestique agricole. La classe 1919 ayant été appelée par anticipation dès le 15 avril 1918 (au lieu d’octobre 1919), Georges René NAUDOT prend part à la campagne contre l’Allemagne à partir du 16 avril 1918. Cavalier au sein du 13ème RD, Georges René NAUDOT est mort accidentellement le 15 octobre 1918 dans la gare de la commune d’Etaples (Pas-de-Calais) à l’âge de 19 ans.

Il figure parmi les plus jeunes Morts pour la France recensés pour la commune de Romorantin-Lanthenay. Son acte de décès est dressé le 16 octobre 1918 sans transcription connue. Georges René NAUDOT résidait à Lanthenay.

Si le nom de Georges René NAUDOT ne figure sur aucun monument aux morts de la ville de Romorantin-Lanthenay, il figure en revanche dans le projet de livre d’or de la commune de Lanthenay ainsi que sur l’Anneau de la Mémoire du Mémorial international de Notre-Dame-de-Lorette (commune d’Ablain-Saint-Nazaire, Pas-de-Calais).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *