A l’occasion de la sixième édition du #challengeAZ, animée par la communauté des généalogistes, archivistes et autres passionnés d’histoire, j’ai décidé en ce Centenaire de l’Armistice du 11 novembre 1918 de partager quelques-unes des 600 biographies des Morts de la Grande guerre des communes de Romorantin et Lanthenay. Elles sont tirées du bulletin spécial de la Société d’art, d’histoire et d’archéologie de la Sologne dont je suis l’auteur (n°201, 4ème trimestre 2015, toujours en vente à Romorantin-Lanthenay). Ce projet avait reçu le label de la Mission du Centenaire de la première guerre mondiale.

Honoré bien que décédé après-guerre à Romorantin

Frédéric Alexandre Rémy PETIT est né le 7 décembre 1897 à Vendôme (Loir-et-Cher). Il est le fils de Frédéric Alexandre PETIT et d’Augustine Angèle BORDIER. Au moment du recrutement militaire (classe 1917, bureau de Blois, matricule 2060), il était étudiant et résidait à Romorantin. La classe 1917 ayant appelée par anticipation dès le 7 janvier 1916 (au lieu d’octobre 1917), Frédéric Alexandre Rémy PETIT prend part à la campagne contre l’Allemagne à partir du 11 janvier 1916 en qualité de soldat au sein du 82ème RI. Soldat affecté au sein du 137ème RI depuis le 18 février 1917, compagnie hors rang, Frédéric Alexandre Rémy PETIT est fait prisonnier entre les communes de Chavignon et d’Aizy-Jouy (Aisne) au lieu-dit « Bohéry » le 27 mai 1918. Vraisemblablement en juillet 1918, il est envoyé de la zone du front au camp de prisonniers de Cassel (Hesse, Allemagne) puis dans le camp de prisonniers de Crossen-sur-Oder (Pologne) vraisemblablement en octobre 1918. Frédéric Alexandre Rémy PETIT est rapatrié en France le 11 janvier 1919. Après avoir obtenu une permission d’une durée d’un mois, il est affecté au sein du 113ème RI le 20 février 1919. Il est proposé pour la réforme n°1 pour tuberculose pulmonaire par la Commission de réforme d’Orléans (Loiret) le 17 juillet 1919 avant d’être vraisemblablement mis en congé illimité de démobilisation le 30 septembre 1919. Il décède le 9 septembre 1920 à Romorantin.

Frédéric Alexandre Rémy PETIT résidait à Romorantin.

Le nom de Frédéric Alexandre Rémy PETIT figure sur le monument aux morts de la commune de Romorantin ainsi que sur la plaque commémorative posée dans le hall de l’hôtel de ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *