Pour de plus amples informations à propos du projet « Prisonniers de guerre à Romorantin et en Sologne (1915-1919) », cliquez ici. A l’aide d’un appareil photo, d’un scanner ou d’un smartphone, vous êtes invités à déposer photographies, correspondances, journaux intimes, documents officiels… A cette étape du projet, la publication de tout ou partie de vos document est exclue. Si elle était envisagée par la suite, une autorisation expresse de votre part serait sollicitée.

Pendant la première guerre mondiale, votre aïeul a été*
Un prisonnier de guerre étranger à RomorantinUn militaire français affecté au dépôt de RomorantinNon concerné(e)

Quels sont les documents que vous souhaitez transmettre ?
Cartes postales, photographies...Correspondances, lettres...Documents administratifsTémoignages personnels (carnets, journaux de bord...)Autres

Fichiers acceptés : jpg, jpeg, png, zip et pdf d'une taille inférieure à 3 Mo. En cas de difficultés, contactez directement l'auteur des recherches.



Je participe à la collecte de documents et d’informations

A l’aide d’un appareil photo, d’un scanner ou d’un smartphone, vous êtes invités à déposer photographies, correspondances, journaux intimes, documents officiels… Ces nouveaux éléments permettront d’enrichir notre connaissance du fonctionnement du dépôt de prisonniers de guerre de Romorantin (1915-1919).

Je participe à l’indexation collaborative des prisonniers de Romorantin

Sur la base des listes nominatives des prisonniers de guerre allemands et austro-hongrois en mains françaises, l’indexation collaborative consiste à transcrire en une base de données informatiques les archives conservées par le CICR qui mentionnent – notamment – arrivées et départs des prisonniers du dépôt de Romorantin.